mercredi 25 avril 2018

Une nuit au CCM

Bon je suis désolé pour ceux qui me demandent souvent pourquoi je n'écris plus grand chose, mais vu que je joue peu en live, les occasions d'écrire sont assez restreintes.
En fait depuis quelques mois je m'essaie au cash game online, en PLO 50 principalement, même si je fais de très rares passages à la PLO 100.
J'y reviendrai à la fin de ce post.

Bref, ce vendredi je suis allé jouer le tournoi "double chance" du CCM. Pourquoi il s'appelle comme ça je sais pas (peut être que c'est parce qu'il y a deux day 1, ou parce qu'il faut être doublement chattard pour battre un field de 700 joueurs? )
Une structure ultra deep et des niveaux d'une heure, voilà qui promet d'être long.
Le tournoi est à 18 heures, j'arrive a peu près à 18h51, et ma table est pas vraiment à l'image de ce que j'ai l'habitude de voir au CCM. Il y a deux jeunes, franchement sympas mais qui se la pètent à mort (siège 1 et à ma gauche au 7), et pas vraiment les habituels profils poissonesques du ccm ( le vieux qui limpe toutes les mains et joue fit or fold ensuite, ou le jeune du 9/3 ultra agro qui fait n'importe quoi une fois sur deux).
15.000 jetons, et mon départ est assez idéal puisque d'entrée je prends un gros coup avec A♦A♠, ça aide:
Je relance à 150 (c'est le dernier niveau de 25/50, je suis donc bien arrivé avant 19 heures) , mon voisin de gauche paye et la demoiselle de la table, Eléonor me semble t'il, relance à 450. C'est payé environ par toute la population de New Dehli et ça me revient, du coup je peux faire le ménage à 1900. Bon ménage relatif puisque je suis payé par Elénor, le jeune dangereux au siège 1 et le gars à ma droite. Un mec sympa avec un accent d'Europe de l'Est. Flop que je qualifierais d'assez vomitif : 8♥7♥3♥ ! On check tous, et sur une doublette très rassurante du 3 je peux miser 4800 en protection.
All pass, dont soit disant les Valets chez monsieur accent de l'Est.
.
Je sais plus trop comment j'ai fait mais après 3 heures de jeu et alors que la moyenne est à 20K j'ai 45K devant moi. Ah oui je me rappelle d'un coup parce que mon voisin de gauche, le jeune sympa, m'a reproché de ne pas avoir isolé l'agresseur :
Donc un joueur "fantasque" open en milieu de parole et je suis de small blind avec A♥J♥, je call juste, et c'est squeezé à ma gauche. Nous callons tous.
Flop avec un As et mon adversaire de gauche mettra 2 barrels avec A♠9♦. Bref il trouvait étonnant que j'ai une main si forte, mais hors de position je vois pas pourquoi je serais allé relancer.
.
Bon quand un tournoi se passe bien il faut bien sur le coup spécial aquarium/gambleur :
siège 1 open à 1000 ( sur 200/400), et c'est payé 3 fois derrière. J'open A♣9♣ et décide de porter les enchères à 5.000. Le siège 1, le jeune bon joueur, est assez suspicieux mais il fold. Le deuxième aussi, mais pas le gambleur suivant qui décide de me new york back raise all in pour 15.000!
Bon il ne représente strictement rien vu qu'il a jamais une main forte ici, et en plus sa fold équity vs moi est nulle. Je call, il montre un sublime 109♠  totalement dominé, mais il va toucher le 10 river..
Oh c'était juste un pot à  82 blinds.
cool de retomber à 30.000 au lieu de passer à 63.000 sur un coup pareil, mais ça reste quand même 75 blinds.
.
Vais avoir ensuite une jolie livraison. "Joueur fantasque" annonce 1200 dans le noir UTG, et donc fais 1200 sans connaitre son jeu. Ca tombe bien j'ouvre 9♦9♥ derrière et porte les enchères à 3000, qu'il call après avoir vérifié sa main.
Flop Q♠5♦6♥, flop plutôt favorable pour moi.
Il check, je bet 2800 qu'il call.
Turn 4♠ que nous checkons
River 2♦, et là mon adversaire avance 8000 au milieu de la table!
Genre le bluff le plus moisi de l'histoire, je peux caller dans le miliième de seconde et remporter le coup. Face à quelles merguez, je ne sais pas.
 Bon les heures passent, mon tapis stagne entre 50 et 60.000, et franchement je trouve qu'une structure aussi deep pour un 150 euros c'est quand même long.
Nous allons finir le niveau 8, puisque la pause est annoncée, il est 3h20 du matin, et un gars ultra loose open à 2800 UTG. Il est payé 4 fois! J'ouvre alors 6♦6♥ avec un tapis de 45.000 soit 37 blinds.

Probablement que si je ne suis pas carbo je trouve une action intelligente, mais là je me suis juste dit qu'il y avait 13500 jetons à ramasser facilement, et j'ai fait Tapis. Tous foldent jusqu'à mon gambleur qui m'avait fait n'importe quoi avec son 10♥9♠ et qui l'a va immédiatement payer pour a peu près l'équivalent de son stack avec .. Q♠10♥ ! Du très grand n'importe quoi.
Évidemment quand on voit un play aussi nul on se dit qu'on va se faire thermossouder dans les grandes largeurs, et en plus l'enfilage va se faire dans ce magnifique ordre au flop : V♠ 4♦ 3♦ 9♠ 8♥

Eh oui, la quinte papa sortie de nulle part.  Bien joué, c'était propre!
.
Bref inutile de dire que je n'ai pas rejoué le lendemain le 1b, trop long pour pas grand chose!
..
Comme je vous le disais en intro, je m'essaie depuis le 1er janvier au cash game en PLO100 et 50. En fait j'ai fait surtout du PLO100 en janvier février puis je suis passé à la 50.
Franchement une seule conclusion s'impose : faut avoir le coeur bien accroché parce que la part aléatoire est importante.
Janvier février furent désastreux, et ça continuait ainsi jusqu'à la mi mars. Quelques conseils demandés à certains et j'ai fait quelques ré ajustements. En premier lieu être moins agro face aux ouvreurs UTG. Genre avant j'aurais toujours 3bet une main comme Q♠J♠ 9♦8♣
Maintenant je ne 3betterai que, dans une main ressemblante, A♠Q♠J♦10♦, histoire de rester au dessus de la range de l'UTG.
Bref je fais quelques ré ajustements, passe un mois à tout remonter, je me paye même le luxe de faire deux semaines de rang une 10ème place au challenge cash game de winamax.
Mes sessions sont propres, rarement négatives, et surtout je ne perds plus de coups chers comme avant.
Et puis depuis une semaine c'est la totale catastrophe, inexplicable, je ne peux plus gagner un coup. Quoi que je flope, l'adversaire finit toujours par améliorer derrière. Et là ça ramène vraiment à la réalité du Omaha, faut vraiment arriver à pas être result oriented, faut pas tilter.
Alors que je ne fais aucune session à moins de 150 euros sur les 30 premières sessions du mois d'avril, j'en fais 8 sur les 10 suivantes! Irréel.


Du coup ma courbe sur 2018 que j'avais pratiquement ramené à l'équilibre repart complètement à la rue..


Ce qui m'énerve le plus c'est que j'avais vraiment l'impression d'avoir compris comment m'en sortir, mais peut être qu'en fait je runnais juste good?

Exemple typique de coup, qui se reproduit tout le temps! :


J'ai une main moyenne mais doublement suited et de grosse blind, donc je paye la relance et flope brelan. Je pourrais check raiser, mais je suis pas sur qu'il y ait un cbet, donc je préfère donk bet, surtout que ça fera souvent penser à un draw ( genre 6543 chez moi). L'adversaire call juste, et le roi qui tombe vient forcément dans sa range d' UTG. Je bet cher pour faire payer plein pot une main avec Roi Dame par exemple. La river ne fait pas rentrer la couleur mais une main me passe désormais devant, c'est xxJ10 qui fait quinte. Mais bon quelle main possèderait J10 et aurait payé mon donk bet au flop? peut être AAJ10 ?
Je fais en tous les cas une connerie à la river, ou il vaut mieux check call. ça m'aurait couté 40 bb au lieu de 70, mais surtout ça laisse une possibilité à mon adversaire de miser le tirage couleur raté.
.
Évidemment mon adversaire est passé devant, j'aurais d'ailleurs pu m'économiser les 28 dernières blinds, puisque c'est clairement un fuck call en mode j'en peux plus de me faire fistfucker.
.
Bon, le seul bon point dans tous ça, c'est qu'en tournant à 30.000 miles par mois, je me rapproche du statut de Diamond3, que je pourrais atteindre en septembre. Sauf si je me broke avant!


jeudi 1 mars 2018

WIPT Day 1A, Jour de fête

Toujours marrant ce day 1a du WIPT, puisque beaucoup de joueurs jouent parfois leur seul tournoi de l'année, qualifiés par un des sats de Winamax, ou par le tournoi annuel de leur club.

50.000 jetons au départ, et des Antes dès le premier niveau, moi j'aime bien, ça dynamise l'action..

Ma table est sympa, un jeune dangereux en 1, un reg en 2, un papi en 3, Laurent du CP en 4, Papi Mougeot en 5, moi en 6, papi moins papi que les autres en 7, joueur dangereux en 8, Red Diamond en 9 et reg Clichy en 10
.
Ah.. papi Mougeot.. quel plaisir de l'avoir à sa droite! Le prototype absolu du super fish mais heureux d'être là! Le pauvre nous a gratifié de magnifiques Limp call fold à répétition, quand il ne se trompait pas dans ses mises, dans la valeur de sa main, ou quand il ne montrait pas sa main avant que la rivière ne tombe!
Quand on lui demande d'ou il vient il nous répond du club de Blois..
Vous savez c'est bien connu, le chien à Blois, les caravanes passent.

Moi ce qui passe en ce début de partie ce sont les bonnes mains, genre J♦10♦, A♣Q, etc..
Mais le premier gros coup arrive quand Laurent open à 1600, et que j'ouvre K♥Q♠. Je paye, le siège 9 paye également. Le siège 9 c'est un Red Diamond, c'est  à dire en gros un mec qui paye 15.000 euros de rake par mois à Winamax! La recette? Une quinzaine de tables simultanées en PLO2000 plusieurs heures par jour! Oh my god..
Bref,  nous sommes 3, et le flop est sympa 4♦K♣K♠.
Check du blindeur, check de Laurent, j'en fais de même histoire de masquer la force de ma main. Sauf que ça ne va pas se passer comme prévu, sur un turn dangereux J♠ le siège 9 open 1600 et se fait relancer à 5600 par Laurent, du coup je paye juste sans être sur d'avoir la meilleure main. Y en a un qui est en train de trapper les autres, et je suis pas du tout sur de qui fait quoi!
River Q♥, voilà qui est beaucoup mieux! Après leur check je value à 13K mais ils folderont K7 et JJ chez Laurent. ( Nice fold)
Papy Mougeot limpe, j'isole cette fois avec 9♠8♦, trouve deux payeurs, mais trouve surtout deux 8 au flop, et un troisième turn! Easy life...

Un autre coup sympa arrive. Papy Mougeot limpe comme il le fait toujours, à 400, et j'isole donc à 1500 avec K♦5♦. Sauf que le siège 8 me 3bet à 4900! Je suis en train de me dire qu'il a sûrement remarqué mon manège vu que j'ai toujours relancé derrière papi Mougeot, mais le reg du siège 2 va call, me donnant du coup une côte pour ajouter les 3400.
Flop A♠9♦2♦ ,et sur mon check mon adversaire avance 7500 jetons, que je paye en invoquant Saint Goret de la Moule. ( Voir laquintepapa pour la référence!)
SGM pour les intimes s'exécute, et c'est un magnifique Diams Eight 8♦ qui tombe mollement sur la table.
Check chez moi, et un value bet à 17500 chez mon adversaire. Il y a du coup 45K au milieu, il me reste alors une cinquantaine, je vais check raisé all in. Pas du tout envie de voir une doublette river ou un carreau! Il finit par fold ( AsRoi me dira t'il après)
.
Notre papy Mougeot fait absolument n'importe quoi, et du coup le siège 2 pour plaisanter lui demande le nom du président de son club, histoire sûrement de lui passer un sermon! Et Papi va répondre, genre c'est Jean Marie, moi je suis trésorier!....
.
Trésorier sérieux! Le mec dépense entre 1000 et 4000 par tour à coup de limp call fold et il est trésorier du club de poker de Blois!

Quant à moi tout va vraiment bien, je suis à 150K quand je reçois deux Dames! Flop 942 a peu prés inoffensif, sauf quand mon adversaire en plus d'être Red Diamond fait une collection de brelans ( il en a fait 3 contre moi...) impressionnant et me prend 40K avec 22 en main.
A partir de là, the totale cata, plus une main pendant deux heures, je suis bien obligé de fold, et si j'ai l'outrecuidance d'open j'ai siège 8 qui me 3bet. Sérieux il a du me relancer 4 fois, à un moment je me suis demandé si j'étais un paillasson.
Arrive un coup sympa pour remonter. Notre joueur 8 open UTG, il est payé deux fois et je décide de flat avec 5♦5♥ en main. Le papi moins vieux à ma gauche qui a dégrindé pendant 5 heures, mais moins longtemps que Papi Mougeot qui est parti déjà depuis longtemps, shove ses 12.000 derniers jetons faisant passer tout le monde, sauf moi bien sur qui paye et fais face à A♣Q♠.
La pièce passe du bon coté et je reprends des couleurs.
.
Toujours pas beaucoup d'occase d'ouvrir. Les sièges 1 et 2 ont été remplacé depuis longtemps, on a un maniac short en 1, et alors que j'avais open je m'étais pris ses 22K dans les dents. Là j'ouvre A♠D♠, il me met tout avec deux valets, et j'appelle secrètement Bernard, le concombre de mer de "Laquintepapa", afin de passer ce deuxième flip.
Je vous présente Bernard, qui vient pour me faire gagner mon flip..
.
Du coup ça va mieux. Les derniers niveaux je fais un peu de stagnation, gagne un coup un peu chattard vs Laurent qui curieusement ne fait pas de cbet sur K♦10♦8♦ quand j'ai 8♣7♠ en main, du coup je peux value grassement un brelan de 8 au turn, et j'attends tranquillement la fin du jour avec mes 125K jetons.
.
Bon ça c'était le plan, parce que je vais en perdre 20K à une nouvelle table ou je vais juste venir pour 20 minutes, une histoire de tirage qui ne rentre pas.
.
On reprendra samedi 13 heures pour un day2 que les organisateurs prévoient court, puisque le day 2B se jouera à 20h.

.

lundi 26 février 2018

WIPT deep stack

Je suis sur que vous êtes ravis de découvrir ce fleuron du cinéma congolais!
Bon le titre du film exprime bien le fait que j'ai fait quelques conneries graves sur le Monster Stack à 400 euros du WIPT.
Je venais donc de faire 5ème du omaha (voir post précédent)  et j'étais pas là pour enfiler des perles.

Je vous passe un day 1a ou j'ai sauté sur un coup un peu funky .. quoi que je peux vous mettre la conversation par sms avec un ami non joueur(de poker, parce que sinon il joue a peu près à 48787 jeux dont 48760 sont incompréhensibles), ça résume assez bien..

Fred : J'ai sauté en faisant un truc imaginatif..
Guillaume : J'ai l'impression qu'au poker imaginatif et débile sont de quasi synonymes!
Fred : Oups..démasqué!

Bref day1b, à peine j'arrive je vois Moundir qui paye un 5bet avec J2s, puis une donne plus tard un mec open 550, il se fait 3bet par un asiatique à 1350, et boom il lui met 50.000 dans la tête! L'asiat passe, et là l'autre lui fait un cirque de fou genre "Tu crois pas que tu vas marcher sur la table, et patati et patata..."! I love this table
Premier coup clé quand un mec open et je défends 5♣5♠. Flop D♥10♦5♥ youpi.
Pas compliqué de tout prendre quand le mec a A♠D♠ et qu'en plus la dame double à la turn!
.
Bien plus tard j'ai une énorme livraison. J'ai 220K devant moi, alors que la moyenne est à 155K. Un mec ultra actif qui a plus de 330.000 open UTG à 12500 et est payé derrière. J'ouvre paire de 9, et là j'ai plein d'options. Vu le profil de l'utg j'ai squeeze à 34500, ce qui est bien sur assez discutable ( pourquoi pas flat, pourquoi un montant si faible? ). Les deux me payent, le flop arrive K94, et l'utg open shove ses 300K avec AK!
.
Du coup j'ai beaucoup, mais à partir de ce moment je me faire défoncer la tête, avec par exemple un gros pot perdu avec Q♥Q♣, mon adversaire a A♦9♦ et trouve un flop monstrueux 8♦7♦3♠ sur lequel tout part.
.
Quoi qu'il en soit je termine le day 1 avec 380.000 soit la moyenne.
.
Le day 2 commence, nous sommes 95/750 et ITM.
.
Je vais mettre du temps à décoller, et ce sera sur deux donnes de suite, ou je vais passer de 230 à 800 k!
Première main un mec open 50K sur 10 20K, je lui mets tout (11bb) avec A♦D♣, et il décide de gambler 75% de son stack avec 8♦7♦ !
Main suivante je suis en train de ranger mes jetons et je vois mon gambleur faire tapis pour ses 146K derniers jetons. J'ouvre A♠J♣ et le pense en tilt et paie. Et là je vois avec stupeur que l'utg avait open 50K!!
Quel âne....
Évidemment je reste imperturbable ( intérieurement je suis en train de me traiter de tous les noms)
L'utg finit par call et nous checkerons jusqu'au bout un board KJ752 qui me fait battre la paire de 8 du relanceur initial et le J10 du joueur all in!
Je vous passe le fait qu'à 30 left Alex Reard arrive à ma table avec 1 million, et que deux minutes plus tard il a déjà 2 millions sur une belle rencontre. Redraw à 24 et j'ai toujours Alex, quand arrive ce coup ou je fais ma deuxième grosse erreur.
Nous sommes 20 et UTG j'ouvre 7♣7♠ pour 130.000 sur 25K 50K 10K.
Alex me paye, ainsi que la grosse blind Alexandra
Flop A♦2♦2♠, et je fais donc une annerie en misant 300K dans 420  au lieu de  180K.
Les deux Alex me payent, mais mon plan est de bénéficier de mon avantage de range
Turn insignifiante à pique, je sais plus laquelle, et j'ai bet 700K dans 1320K. Alex passe mais après deux minutes de chaise, la last woman du tournoi m'envoie un check raise all in ! Que c'est reloud..
J'ai fold, me laissant 1 million derrière, et elle a montré Q♦7♦, bien senti!
J'aurais en fait du checker la turn, mais évidemment je me serais fait bluffer derrière par un des deux..
Heureusement pour moi je passe un flip derrière ( cool j'en avais perdu 3 au day1!) contre le joueur belge Jérôme pour revenir à 2 millions. 
.
Troisième connerie à 14 left, en gros j'ai 1.7 million au début du coup, mon adversaire 1.2 million
J'open 6♥6♦ pour 120K et  trouve donc un payeur et un flop A♣10♠2♦. Je fais mon cbet à 150K qu'il paye.
Turn 6♣ ! Miam
Deuxième barrel à 300K qu'il paye
River 10♥, il reste à mon adversaire 650K, et j'ai misé 400K, qu'il a payé avec A♣Q♣
J'ai voulu donner une opportunité de pseudo bluff en misant 400K mais j'aurais du tout prendre.
.
Mon tapis est de 2.5 millions, nous jouons jusqu'à 9 left et la table finale du lundi.
Peu de jeu, le jeu passe en 6 puis 5 handed, les tours sont très chers et Alex Réard à ma droite relance 75% des mains.
2.5,   2.4   2.3  2.2.. mon tapis descends à 1.8 millions sur 50K 100K ante 10K, je suis alors dernier des 10 joueurs restants alors que la moyenne est sensiblement à 3 millions.
Alex open à nouveau, j'ouvre A♣7♣, c'est un shove assez facile. Sauf que cette fois il a une main, les 9, et un call assez évident. Pas de 30/70 passé et je suis donc out..
Bon point, j'ai fait 3 tournois en 2018
En janvier le deepstack à 300 euros, je finis 13ème/700 et brouettes
Aux wipt le Omaha je fais 5ème/220
Aux Wipt le Deep je fais 10ème /760
C'est régulier, mais tellement frustrant..

Je jouerai jeudi le 1A du main event, et peut être ce soir le 200 turbo pour me défrustrer de la veille!

.